Des origines bien ancrées dans le Web social et l'innovation.

Si la société Etyssa a été créée en 2006, l'origine de ce projet remonte à 1999. C'est alors que fut imaginée une approche innovante du Web en tant que réseau social, sous la forme d'une technologie universelle de mise en relation des personnes, baptisée People-to-People.

Depuis 2014, la transformation en SCOP

L'idée de se structurer en coopérative était déjà présente lors de la création d'Etyssa mais c'est à partir de 2014 que le pas fut franchi. En se dotant de statuts respectant les valeurs coopératives et en rejoignant le réseau des SCOP, l'ensemble des travailleurs sont devenus associés. Par ce biais l'entreprise a effectué une mise au point importante sur sa nature en pérennisant son activité et en impliquant structurellement ses collaborateurs. En 2017, plus de 60 collectivités portent des plateformes locales d'échanges et coopèrent avec nous pour continuer à offrir aux habitants des solutions d'entraide et d'échanges concrets pour leurs besoins quotidiens.

2006, le début d'une nouvelle histoire

Le 7 février 2006, la société Etyssa voit donc le jour, portée par ses trois associés-salariés et par des partenaires tels que le réseau Hauts-de-Seine Initiative et la Banque Populaire de Vanves. Après un important travail technique (2007-2009) à travers le programme de R&D Scryptisse (soutenu par Oséo Innovation et l'ancien CRITT-CCST), Etyssa poursuit son développement dans le respect des valeurs qui ont caractérisé le projet initial : la collaboration, la solidarité, la transparence et l'innovation. En 2010, plus d'une quarantaine de collectivités utilisent et s'impliquent dans les co-reflexions visant à faire évoluer la plateforme. Le modèle économique, robuste et clair, ainsi que les perspectives de développements, laissent augurer de belles années…

2005, le choix cornélien du statut

C'est après cette période transitoire qu'en avril 2005 ils décident de s'y consacrer pleinement en créant une structure dédiée. Le choix du statut de la structure fut le premier débat. Après l'étude de celui de la SCOP et de l'association, qui représentaient intrinsèquement les valeurs portées par les associés, c'est finalement celui de la SARL qui fut choisi car plus adapté et transparent pour un projet comportant un volet commercial et pouvant nécessiter l'arrivée de fonds. Ce choix ne compromettait d'ailleurs pas la volonté de placer les salariés et les processus collaboratifs au coeur de l'entreprise.

2003 - 2005, la transition

En mai 2003, la crise des marchés de l'informatique et de l'Internet contraint P2P / People-to-People à cesser ses activités, à l'exception de CommeVous Local dont le flambeau est repris par trois salariés : Franck Lenoir (directeur commercial), Mathieu Mengaillou (directeur technique) et Olivier Chardin (concepteur des interfaces Web). Impliqués tous les trois dans le projet, convaincus de sa pertinence pour des applications de proximité et portés par la fidélité et l'intérêt croissant des collectivités, ils assurent sa continuité technique et commerciale pendant deux ans.

Depuis 1999, pionniers des réseaux sociaux

La société P2P / People-to-People est lancée en 2000 par trois professionnels de la première époque du Web : Adrien Faïz Henni (ex-consultant WCube), Christophe Chatillon (ex-fondateur de WCube) et Jean-François Noubel (co-fondateur d'AOL France).

Avec le soutien d'investisseurs en capital-risque, mais aussi de l'ANVAR (aujourd'hui Oséo) et du département des Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication du CNRS, P2P / People-to-People lance plusieurs applications dont le site CommeVous.fr, premier moteur de recherche de personnes sur des thématiques plus larges que les rencontres amoureuses.

Fin 2001, la ville d'Issy-les-Moulineaux et le 17e arrondissement de Paris expérimentent, respectivement sous les noms IssyCommeVous et CommeVous 17 (relancée en octobre 2009 sous le nom Le 17ème pour tous), la première plateforme sociale locale de France : CommeVous Local. Nominé par l' AMIF et l' Artesi au Prix idf@net 2002, CommeVous Local est rapidement adopté des villes pionnières en matière de TIC ou particulièrement sensibles au lien social: Joinville-le-Pont, Issoire, Vandoeuvre-lès-Nancy, Châtillon, Puteaux et Corbeil-Essonnes.